Carte du réseau et des Communes

S.I.E de Boulay c’est la garantie d’une eau potable sur plus de 36 communes !

Groupant les communes de :

Anzeling, Bettange, Boucheporn, Boulay-Halling, Brouck, Chémery-lès-Deux, Condé-Northen, Coume, Dalstein, Denting, Ebersviller, Eblange, Freistroff, Gomelange, Guerting, Guinkirchen, Hargarten/Mines, Helstroff, Hestroff, Hinckange, Holling, Mégange, Menskirch, Momerstroff, Narbéfontaine, Niedervisse, Obervisse, Ottonville, Piblange, Rémelfang, Roupeldange, Valmunster, Varize, Velving, Volmerange Lés Boulay.

Qualité de l’Eau

Synthèse du contrôle sanitaire – Année 2011

* Document fournit par l’Agence Régionale de Santé Lorraine (ARS)

L’eau provient du mélange de plusieurs forages et subit un traitement de déferrisation-démanganisation et de chloration

Le forage situé à Obervisse est déclaré d’Utilité Publique par l’arrêté préfectoral n°93-AG/1-374 du 11 août 1993. Le Déclaration d’Utilité Publique est en cours d’instruction pour kles autres forages

Recherche de micro-organismes indicateurs d’une contamination des eaux. Les analyses ont révélé 100% de résultat(s) conforme(s) aux limites de qualité soit aucune analyse non conforme sur 55

  • Nitrates : élément provenant principalement des pratiques culturales, des rejets domestiques et industriels. La limite de qualité est fixée à 50 milligrammes par litre (mg/L). La concentration moyenne annuelle a été inférieure à 0.5 mg/L. Aucun résultat n’a été non conforme sur 12 mesures.
  • Pesticides : élément provenant principalement de l’infiltration d’herbicides et de fongicides. La limite de qualité est fixée à 0,1 microgramme par litre (µg/L) et par substance. Depuis 2009, environ 400 substances sont recherchées périodiquement dans l’eau. Toutes les substances recherchées sont restées en dessous des seuils de détection.
  • Dureté :correspond à la teneur en calcium et magnésium. Une eau dure, de TH supérieur à 30 degrés français (° F), en l’état actuel des connaissances, n’induit aucun risque sanitaire pour les consommateurs mais peut présenter des inconvénients d’ordre domestiques (entartrage des appareils ménagers). La valeur le moyenne annuelle du TH a été de 25.4°F avec un résultat maximum de 33 °F.
  • Agressivité :une eau est dite « agressive » lorsque le « delta pH » est supérieur à 0,3. Une telle eau est susceptible de provoquer des phénomènes de corrosion (notamment des conduites). La moyenne annuelle des « delta pH » était de -0.1 avec un résultat maximum à 0.1. L’eau a été qualifiée d’eau agressive pour 0 résultat sur 5.
  • Autre paramètres :Tous les autres paramètres mesurés ont présenté une moyenne conforme aux exigences de qualité.

L’eau distribuée en 2011 a été sur le plan bactériologique d’excellente qualité. A signalé 2 dépassements de la référence de qualité fixée pour les coliformes totaux.
Elle est restée conforme aux exigences de qualité réglementaires sur le plan physicochimique pour les substances recherchées, a l’exception de plusieurs dépassements des références de qualité fixée pour les paramètres fer, manganèse et turbidité.

 Bilan de l'année 2010Bilan de l'année 2011Variation N/N+1
Volume produit station Guerting476 851471 988-1.02%
Volume produit station Coume932 237961 3533.12%
Volume acheté sur le réseau2 250--100%
Total livré au réseau1 411 3381 433 3411.56%
Volume cédé au SIE Bouzonville92 157144 63056.94%
Perte d'eau exceptionnelle suite incident des eaux sales sur tout le réseau rinçage canalisations et nettoyage réservoirs.4 000-
Volume eau de service9 3779 3770.00%
Volume consommateurs sans comptage.5 3755 3750.00%
Volumes comptabilisés951 549920 343-3.28%
Dégrèvement15 293--100%
Total consommé autorisé1 077 7511 079 7250,18%
Rendement du réseau76,4%75.3%-1.40%
Indice linéaire de perte en réseau (m3/j/km)3,193,386.00%
Indice linéaire des volumes non comptés4,404,9111.53%